Tel St George terrassant le dragon

Publié le par sweet riri

 

(ou St Michel, si vous avez une préférence), un pelliste fort doué a terrassé la butte qui faisait comme une verrue au milieu de notre champ de pissenlits et de pâquerettes.

 101 0678101_0679.JPG101 0674101_0677-copie-1.JPG

L'historique de cette butte qui n'avait rien de féodal date des premiers travaux de démolition: souvenez-vous des granges branlantes qui entouraient la maison.

  100_8404.JPG100_9829.JPG 

Ce sont elles qui, réduites à l'état de tas de bois et de ferraille, ont constitué cet élégant amas qui ,bien que s'aplatissant d'année en année, et s'ornant de végétation variée, faisait un peu injure à notre home si design, dear.

76RD0057.jpg Il y avait aussi, bien sûr, les restes de feu le chêne (snif), dont l'inépuisable carcasse devrait continuer à nous chauffer encore longtemps...

100 7244 Il y a un an, déjà, j'avais profité des vacances pour bouter le feu à l'ennemi et passer quelques journées fort agréables pour mes lombaires, à extraire toute la ferraille que j'ai pu trouver enchevêtrée à cet endroit. Belle pêche, ma foi...

100 7246 100 7247

Depuis, l'oisiveté nous gagnant, je veux dire: fort occupés par d'autres travaux, la  chose était restée en suspens. Mais aujourd'hui, c'est réglé:

101 0677 101 0681

admirez comme, en deux coups de godet, l'homme de l'art a su aplanir les difficultés.

Bon, ça, c'est fait.

Après: ........!!!!!


Commenter cet article