asinothérapie

--nes-au-printemps-009.jpgStressés? Fatigués? Besoin de vous reposer les neurones? Une seule solution: approchez-vous de Conchita et Ragazza. Elles vont vous regarder venir, curieuses et déjà prêtes au dialogue. Un premier contact avec la parole, les oreilles se dressent, attentives. Permission accordée, posez la main sur l'encolure, ces demoiselles se détendent, les yeux mi-clos, prêtes pour une petite gratouille derrière les oreilles.  Dans les moments de grande détente, elle poseront leur tête sur vous et se laisseront complètement aller, en oubliant un peu que leur poids est bien supérieur au vôtre... Ragazza, plus câline, poussera un peu sa mère pour avoir toute la place. Elle aime bien qu'on lui cache la tête sous le bras; dans cette position, elle s'appuie sur vous et vous sur elle, tout le monde est ravi, on partage ce moment de quiétude. 

100-6856.JPG

 
Oui, les ânes ont cette curieuse fonction d'apporter le calme...si on ne s'obstine pas à en faire ce que nous, humains, aimerions qu'ils soient : des animaux qui nous obéissent. Mais un âne n'obéit pas! Il essaie de comprendre, et de faire avec vous, si ça peut vous faire plaisir. Ce n'est ni un cheval, ni un chien, d'ailleurs on dit qu'il ne se dresse pas, mais qu'il s'éduque. 
Alors c'est vrai que la ballade prévue peut prendre une autre tournure: n'est-ce pas, Conchita, qui refuse obstinément de passer un petit pont de bois qu'elle trouve sans doute peu fiable, alors que la solution la plus simple consiste à contourner le ruisseau par un endroit presque sec et bien plus rassurant. Si on réfléchit un peu, finalement on arrive à la même conclusion qu'elle!

Alors, pour vous qui ne pouvez pas vous offrir votre séance d'asinothérapie mais qui en auriez bien besoin tout de même, voici quelques photos en hommage à nos bourriques, nos têtes de mules, nos bourricots, nos nanous, nos ânes, quoi...
dessins-anim-Zo---et---nes-003.jpg dessins-anim-Zo---et---nes-006.jpg dessins-anim-Zo---et---nes-014.jpg 100-6860.JPG

100-6728.JPG  --nes-au-printemps-002.jpg

  --nes-au-printemps-005.jpg   --nes-au-printemps-013.jpgDCP-0841.JPG  100-3645.jpg 100-3611.jpg
journ--e-des-anes-016.jpg DCP-0571.JPG  

 

 

Mon âne

 

Je témoigne à mon âne
Une amitié profane
Sentiment très profond
Je pressens dans le fond
Cette immense injustice
Dont les ânes patissent.

 

 

On les prétend têtus
Sans la moindre vertu
Sans qualité aucune
Mais remplis de rancune.

 

 

Pour comble de l'horreur
On a poussé l'erreur
A les trouver stupides
Fades et insipides.

 

 

Mais tout est archi-faux
Ils n'ont pas ces défauts,
Ils sont doux et fidèles
Et de vertu modèle.

 

 

Bien plus intelligents
Que bien souvent des gens
Qui ne savent que braire
Quand ils devraient se taire !

 

 

B. Casadeus
(merci Bourricot.com)