Evasions en série

Publié le par sweet riri

Dernièrement, nous avons pris quelques jours de vacances tropicales dans les Ardennes belges: magnifiques forêts, ballades, frites, bière...et un peu de luge et de ski de fond pour la bonne conscience.
Nos belges à nous avaient réservé un gîte sympa avant de nous accueillir dans leur appart de la capitale.On a pu voir les dernières peintures de l'artiste....
(Ah,celle-là!!!!)

...et écouter quelques sons de l'autre artiste...en dégustant des chocolats aux épices et à la guarana. 
Un petit saut au  festival de Liège pour aller applaudir notre autre belge préférée qui présentait un travail magnifique avec 9 autres élèves du conservatoire (voir ici) !


Mais quand Sweet Riri et Kikito ne sont pas là, les ânes dansent...il semblerait que nos clôtures n'aient pas été irréprochables et que nos équidés esseulés aient décidé de voir du pays sans nous pendant nos vacances...Leur gardien  a eu plusieurs fois la surprise de ne pas les trouver du bon côté de la barrière, lorsqu'il venait leur donner à boire! Et il semblerait que nos voisins aient fait une randonnée improvisée, en famille, dans le but de rapatrier 3 évadés en goguette.Honte!!!
Pour éviter que cet épisode ne se reproduise, aux grands maux les grands remèdes:nous voici lancés dans la fabrication d'un enclos à toute épreuve pour enfermer le joyeux trio la prochaine fois qu'on se sauvera sans eux
(Nous, on a le droit).
De solides piquets, un copain pas paresseux, du grillage(...à moutons!) et un peu d'huile de coude seront nécessaires.
Très intéressés, les futurs bagnards se demandent pourquoi Erik s'enferme dans ce parc...

Et si ça recommence, on sera intraitables. Punis-cagibi!

Commenter cet article